Covid-19 : Paris sera encore paralysé par la fermeture des bars !

Le coronavirus refait de nouvelles victimes dans la capitale Française. Face à cette situation, des mesures gouvernementales sont en train d’être mises en place même si cela crée d’autres problèmes.

Après un long moment de confinement, les français ont essayé de revenir à un quotidien plus serein. Les rues de la capitale ont commencé à reprendre vie car, il faut le dire, différents commerces ont, un temps soit peu, souffert du confinement. Malheureusement, ce ne sera pas leurs dernières douleurs, puisque l’Etat français devra refaire fermer les portes des bars. Une décision qui est due à une inquiétante nouvelle prolifération du coronavirus dans la ville lumière.

Une nouvelle tempête après l’accalmie

Après la grosse vague d’infection qui a secoué toute la , toutes les activités ont été suspendues par le confinement. Une situation qui avait duré de longues semaines avec un résultat plus ou moins satisfaisant par rapport à l’objectif. Ainsi, la propagation de la maladie a pu être contrôlée et de nombreux malades pris en charge. Le plus important a été la préservation d’un grand nombre de vies humaines. Même si certains établissements et commerces ont subi des préjudices, des vies humaines ont été sauvées. Le gouvernement a donc lancé le processus du déconfinement de manière progressive en se basant sur la baisse de certains indicateurs alarmants de la pandémie.

Le déconfinement a été fait avec un certain nombre de règles à respecter. Chaque français devrait suivre scrupuleusement les gestes barrières dont le plus important est le port du masque. Cette dernière recommandation n’est pas pour autant strictement respectée. Ce constat a été opéré lors des évènements de grandes envergures comme l’organisation de Miss Alsace. Un relâchement qui replonge la France dans un nouvel épisode d’infections et de décès. Face à la nouvelle montée des statistiques, le a pris de nouvelles mesures.

Fermeture des bars et cafés, l’état d’alerte est lancé !

Au vu de la nouvelle progression de la pandémie du coronavirus, l’État français a rapidement pris des mesures. La capitale française, , passe en alerte maximale. Cela entraîne donc qu’il y aura l’imposition de nouvelles contraintes sanitaires à suivre. La prise de la décision ne concerne pas que Paris car il y a trois autres départements de la couronne qui sont concernés. A compter du mardi 06 octobre 2020, les bars et cafés devront fermer leurs portes. Cependant, les restaurants resteront ouverts avec l’application de mesures de protection renforcées.

A Paris comme à Aix-Marseille, la fermeture de bars et cafés devra durer 15 jours au minimum. La décision du gouvernement est appuyée par l’accord du Haut Conseil de la Santé Public. Les mesures à mettre en vigueur concernent également les « zones d’alerte concernées ». Une petite précision pour ce qui est des restaurants. Les promoteurs de restaurants devront veiller à un écart de 1,5 mètre entre les tables. Les clients paieront désormais à la table et les restaurants fermeront à 22h.

Les conséquences ‘’désastreuses’’ des nouvelles mesures

Le de Paris, , et Didier Lallement, préfet de la police devront donner les détails de la décision gouvernementale. Les deux autorités de Paris devront faire ce travail de sensibilisation lors d’une conférence de presse qui sera donnée aujourd’hui à 11h30. Rappelons que parmi les solutions proposées pour endiguer la propagation du Covid-19, le télétravail est plus que de mise. Par ailleurs, Gabriel Attal a affirmé être « choqué » du grand nombre d’étudiants acceptés par amphithéâtres.

Par ailleurs, comme on le notifiait plus haut, les nouvelles mesures de protection ne seront pas sans impact sur les bars et cafés. Selon l’Umih, près de 15% des établissements du secteur hôtelier, restauration, bar et discothèques seront sur la paille. Cela entraînera une augmentation du taux de chômage. La situation de fermeture engendrerait des pertes d’exploitation que les assurances ne couvriront pas. Selon M. Delvau, il faudra vite se pencher sur cet aspect du dossier Covid-19. L’heure est grave !


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.