Mika : le chanteur libanais organise un concert virtuel pour récolter des fonds suite à l’explosion de Beyrouth !

Profondément touché par le drame survenu le 4 août dernier dans la capitale libanaise, le chanteur donnera un concert caritatif virtuel afin de venir en aide aux victimes de l’explosion.

Les fans de Mika l’adorent pour son énergie, son sens de la mode, sa capacité à éclairer les jours les plus sombres, c’est une vraie . Son dernier projet nous fait aimer encore plus ce chanteur britannique d’origine libanaise.

Le spectacle virtuel de Mika

En effet, en signe de solidarité avec son pays d’origine, Mika a décidé de diffuser un concert en direct ce 19 septembre. Il s’agit d’un concert virtuel portant le nom de I Love Beirut, qui sera diffusé sur quatre fuseaux horaires via YouTube. Lors de ce spectacle, on verra l’artiste pop interpréter ses meilleurs morceaux en direct.

Les billets pour assister au concert coûtent 10 euros et seront mis en vente dès le lundi 24 août. Tous les profits seront versés à la Croix-Rouge libanaise et Save the Children Liban, qui fournissent tous deux des secours d’urgence sur le terrain.  Selon Mika «Beyrouth a traversé tant de choses et la résilience et la force du peuple libanais sont indéniables»,  «Je voulais faire quelque chose pour aider de toutes les manières possibles.» a-t-il ajouté.

I Love Beirut, ce «spectacle très intime» est donc dédié aux habitants de la capitale libanaise qui sont un symbole de «résilience et de force» à la suite non seulement d’une telle catastrophe, mais également d’un effondrement économique suite à la pandémie mondiale.

Pour rappel, l’équipe libanaise des Nations Unies a rapporté que l’explosion de 15 secondes était comparable aux 15 années de guerre civile du pays, qui a duré de 1975 à 1990. Des milliers de personnes ont été blessées et des centaines ont été tuées. À des kilomètres du site de l’explosion, des appartements ont été détruits, laissant d’innombrables familles sans maison.

Mika, sa racine libanaise profondément ancrée

De son vrai nom, Michael Holbrook Penniman Jr, Mika est désormais citoyen britannique, mais n’a jamais oublié pour autant ses racines. En parlant de sa ville, l’artiste lauréat d’un BRIT Award  a écrit sur sur «Beyrouth est le lieu de ma naissance, fait partie de moi et sera toujours dans mon cœur. »

Mika, qui est né à Beyrouth, a dû quitter le Liban avec sa famille à l’âge de un an à cause de la guerre civile. Il a été profondément affecté par l’ampleur des ravages causés par l’explosion et son impact sur les habitants de la ville.

Multipliant les gestes pour témoigner sa solidarité, l’artiste de 37 ans a poursuivi avec des paroles d’encouragement en disant «Après l’obscurité vient l’aube. Je connais votre résilience, votre force et votre solidarité, nourries par votre mélange de cultures, par cette place particulière que vous occupez, à mi-chemin entre le monde arabe et l’Europe. Demain, vous vous relèverez comme vous l’avez toujours fait auparavant. »

«Même si loin de moi, mon cœur s’est brisé pour les familles qui ont perdu leur maison, leurs moyens de subsistance et leurs proches dans cette catastrophe, je voulais faire quelque chose pour aider de toutes les petites manières possibles. » a-t-il déclaré.

Tout au long de sa carrière de 15 ans, il a souvent évoqué le rôle de son héritage dans son travail. Mika a donné des concerts à guichets fermés au Liban, dont une apparition en 2010 dans le cadre du Festival international de Baalbeck et un concert en 2015 à Beyrouth.

En 2013, au Festival Mawazine au Maroc, l’interprète de Love Today a déclaré que son projet de rêve était de sortir un de chansons interprétées en anglais, arabe et français. Il a déclaré que le concept avait été inspiré en grandissant au sein de la diaspora libanaise à .


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !