Rama X : son confinement très critiqué en Allemagne avec son harem !

Dans certains pays, la lutte contre le coronavirus est quelque peu différente, voire totalement à l’opposé des différentes solutions proposées en France.

Rama X

Rama X a donc décidé de s’enfermer puisque l’isolement est pour l’instant la seule solution pour éviter le Covid-19. Il ne sera toutefois pas vraiment seul puisque 20 femmes viennent composer son harem et forcément, elles sont captives. L’information a fait le tour du globe et elle fait couler beaucoup d’encre.

Un confinement très critiqué en Allemagne

De nombreux habitants de la Terre sont désormais enfermés dans leur maison dans des conditions plus ou moins sympathiques. Si certains ont un balcon ou un extérieur assez grand, d’autres doivent se contenter de quatre murs et d’un plafond. Rama X a décidé de changer son quotidien et de le rendre un peu plus attrayant, c’est pour cette raison qu’il a sélectionné un hôtel en Allemagne.

  • Ce sont 20 femmes qui ont été triées sur le volet qui ont la possibilité de l’accompagner pendant ce confinement.
  • Un journaliste britannique a décidé de se pencher sur ce harem puisque les conditions sont assez insolites, voire totalement consternantes.
  • Rama X, le roi de la Thaïlande a décidé de se réfugier dans un hôtel situé à Garmisch-Partenkirchen.
  • Il a donc réservé l’intégralité de l’établissement pour lui et ses 20 femmes.

Toutefois, l’envers du décor est beaucoup moins réjouissant, car les femmes ne seraient pas forcément consentantes. Certaines seraient totalement isolées et d’autres droguées dans une pièce qui porte un nom effroyable à savoir la salle des plaisirs. De ce fait, Rama X peut les « utiliser » comme il le souhaite et selon ses envies. Les mots employés sont assez forts, car certains estiment qu’il s’agit réellement d’une secte.

Un procédé de recrutement très spécifique

Les femmes ne sont pas sélectionnées au hasard comme certains pourraient le croire, car le roi de Thaïlande aurait effectué un choix spécifique. Les jeunes filles doivent être repérées par Rama X pour rejoindre ce cercle très fermé. Elles doivent alors s’engager pour la garde royale et lorsqu’elles sont repérées, elles peuvent intégrer le harem. Par contre, Rama X aurait le droit de les transformer comme il le veut, elles perdent alors leur identité et ils effectuent quelques arrangements physiques pour qu’elles puissent correspondre à 100 % à ses fantasmes.

Le en Allemagne est donc clairement pointé du doigt, mais la presse commence seulement à se pencher sur ce harem. Il ne faut pas oublier que les traditions sont tout à fait différentes en Thaïlande, ce pays est largement connu pour le tourisme sexuel, la prostitution qu’elle soit effectuée par les adultes ou les enfants. Ce harem avec des femmes droguées est totalement consternant, les révélations de ce journaliste sont donc effroyables. Bien sûr, les femmes ne peuvent plus quitter comme elles le souhaitent ce cercle fermé, le roi aurait tendance à appliquer de vives tensions. Les investigations du journaliste Andrew MacGregor Marshall ont été proposées par le site Histoires Royales.

Ces jeunes femmes sont faciles à reconnaître, leur coupe est souvent courte et elle porte un demi-coeur offert bien sûr par Rama X.

Le roi de Thaïlande est toutefois connu pour ses débordements, un journaliste aurait même été agressé selon les informations de certaines presses locales. Les gardes du corps seraient à l’origine de cette altercation. Il aurait également demandé la fermeture d’un aéroport avant son arrivée. Rama X fait constamment parler de lui puisqu’il a de nombreux caprices qu’il veut exécuter assez rapidement.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.