Rentrée des classes 2020 menacée par la Covid-19 : les apprenants seront bels et bien présents dans les salles de classe !

La pandémie du coronavirus a obligé toute la France à l’isolement. Les salles de classes ont été désertées afin d’éviter la propagation du Covid-19.

Après un long moment d’absence, la rentrée scolaire sera effective. Les apprenants à divers niveaux pourront se rendre en classe. Cependant, de nouvelles normes sont à respecter.

Une date enfin fixée pour la reprise des classes

Voilà plusieurs mois que les écoles et collèges sont vides. Une date a été finalement prise par les autorités chargées de l’éducation. Notons que cette décision a été prise de concert avec les organes chargés de la santé publique. Les dates fixées sont différentes à chaque niveau d’étude. Pour les apprenants de la maternelle au Lycée, la rentrée sera effective le 1er Septembre 2020. La pré-rentrée  quant à elle est prévue pour la date du 31 Août 2020.

Pour ce qui est des universités et des écoles supérieures, aucune date fixe n’a été prise. En effet, il y a juste une période qui a été proposée pour la rentrée. Les établissements seront à même de choisir eux-mêmes la date de la rentrée. Le calendrier propose donc la rentrée pour la période de la mi-septembre à la mi-octobre 2020. Même si le repos s’achève rapidement, il y aura deux semaines de pour la fête de Toussaint. Il faut préciser que chaque zone scolaire à un calendrier bien défini qu’il faudra consulter.

Deux grands challenges à relever dès la rentrée

Le jour de la fête de l’indépendance française, le président Emmanuel Macron s’est prononcé sur la rentrée. Dans ses propos, il a rassuré la population que la rentrée sera la « plus normale possible ». Cela signifierait que les élèves et étudiants seront amenés à se rendre en classe. Il s’agit là d’un grand défi surtout que la pandémie du reste une actualité. La tenue de la rentrée avec le respect des règles sanitaires est le premier pari à relever dès le 1er Septembre 2020.

Le second challenge vient du retard accumulé lors du . De nombreux enfants ont vite perdu leur niveau scolaire. Il faudra donc aux enseignants de mettre le bouché double afin de rattraper tout ce temps perdu à la maison. Cela donne une dimension plus exigeante à cette nouvelle rentrée. Le président de la République s’est penché sur le sujet en parlant d’exigence et de rattrapage des mois écoulés. a promis mettre le « paquet » afin que le niveau soit atteint.

Un protocole sanitaire bien précis

La rentrée qui se profile doit être faite en tenant compte du contexte sanitaire actuel. Pour assurer la sécurité de tous, il faut une suivie rigoureuse des recommandations émises par les autorités sanitaires. Les règles auxquelles sera soumis le milieu scolaire seront plus flexibles. L’une des mesures est la non-imposition de la distanciation sociale. Au vu de l’amélioration faite dans l’arrêt de la propagation du virus, cette mesure n’est plus contraignante.

Cependant, le Haut Conseil de la Santé Publique reste inflexible sur le protocole sanitaire à suivre. Ce dernier s’articule autour de plusieurs points. On commence par le lavage des mains qui doit se faire en quatre temps :

  •       à l’arrivée dans l’école,
  •       avant chaque repas,
  •       après les toilettes,
  •       une fois rentrée.

Ensuite, il est question du port de masque qui s’applique à tous sauf les enfants de la maternelle. Il est également question d’éviter au maximum le regroupement des élèves. Les espaces fermés doivent être aérés chaque trois heures. Cette recommandation doit être mise en application trois fois par jour pendant environ 15 minutes. Pour finir, il faudra nettoyer et désinfecter les matériaux et classes.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.