Tempête Alex : Julien Doré veut organiser une collecte de fonds et porte un message fort !

Julien Doré s’est montré très touché par le sort des sinistrés de la tempête Alex, à tel point qu’il envisage d’ailleurs d’organiser une collecte de fonds ! Et il n’a pas non plus manqué de partager son point de vue sur l’origine de cette tragique tempête…

La semaine dernière, la tempête Alex dévastait une partie des Alpes-Maritimes, et emportait des vies sur son passage. Le chanteur pop Julien Doré s’est montré très touché par la condition des habitants et a tenu à organiser une collecte de fonds pour les soutenir dans leur perte.

Une tempête aussi inattendue que dévastatrice

Après avoir généré d’énormes dégâts lors de son passage en , la tempête Alex s’est mise en route vers les Alpes-Maritimes, et notamment vers la vallée de la Roya, où elle a fait le plus de ravages. Des pluies torrentielles ont provoqué des crues soudaines et d’une brutalité telle qu’elles ont emporté la seule route qui permettait d’accéder à certains villages de la vallée et détruit des pylônes électriques et des canalisations d’acheminement, laissant alors les habitant des villages alentour sans accès à l’eau potable, au gaz ou à l’électricité

À ce jour, l’armée, les habitants des villages sinistrés et les volontaires mettent tout en œuvre pour tenter de rétablir les accès rapidement et des tyroliennes de fortunes ont été construites pour permettre l’acheminement rapide de certains produits au-dessus des ruisseaux encore en crue. En attendant, l’approvisionnement en denrées alimentaires, en eau et en médicament s’organise par train puis par hélicoptère et les habitants organisent la gestion des dons comme ils peuvent.

Et cette catastrophe n’a pas manqué d’émouvoir le chanteur Julien Doré, très attaché à la vallée de Vésubie, une vallée proche de la Vallée de la Roya, où vivent certains de ses amis et de ses proches.

Alors qu’il est aujourd’hui installé dans les Cévennes, Julien Doré a affirmé garder de nombreux souvenirs d’enfance de ce petit coin de paradis isolé du monde et il compte bien venir en aide aux habitants des villages sinistrés.

View this post on Instagram

Quand est ce qu’on peut dire qu’on est réfugié climatique? À quel moment exactement? Cela n’arrive pas qu’à l’autre bout de la planète, pas qu’aux pauvres du tiers monde. On parle d’effondrement, je l’imaginais dans 10-15 ans. Là il est arrivé à la vitesse grand V, en une nuit, des gens, des ponts, des routes, des maisons, ont disparu. Emportés par les eaux, par une rivière magnifique transformée en torrent de boue qui a tout détruit sur son passage. Ma vallée merveilleuse, dévastée par une tempête. mon village extraordinaire de plus de 1000 ans, sans eau ni électricité, totalement coupée de monde, « une île sans accès par bateau ». Depuis hier, on sait que la seule façon de partir, c’est à pied, jusqu’à un train que le gouvernement supprime peu à peu depuis des années et qui finalement est notre seule chance, de partir, d’arriver, de recevoir des vivres qui sont ensuite apportés par helico. Lorsque les canalisations d’eau sautent, ça veut dire qu’on ne peut plus boire, se laver, cuisiner, nettoyer, tirer la chasse d’eau. Les légumineuses se trempent toute une nuit avant la cuisson, mais comment on fait quand on n’a pas assez d’eau pour ça? Lorsque le pilote qui électrifiait la vallée entière est tombé, il nous a contraints à vivre avec la lueur du jour, de 8h à 19h, si il fait beau. Et ça sera moins à mesure que les jours Passent puisque la luminosité décline avec l’arrivée de l’hiver. Plus rien ne fonctionne, du téléphone au chauffage. Chez nous on a déjà froid, car on n’a pas de cheminée. D’ailleurs, certains Qui ont une cheminée n’ont plus de bois de chauffage. Sans approvisionnement, on n’a plus de gaz donc on ne peut plus cuisiner chaud, alors qu’il commence à faire froid dans la montagne. Sans les antennes, on n’a plus de réseau téléphonique pour appeler, on ne parle même pas d’internet. Internet qui est indispensable pour 100% de mon travail, comme beaucoup d’autres. Je ne parle même pas des médicaments, des soins psychologiques requis par certains. 3 jours sans rien, et peu à peu les connexions qui se sont faites et apprendre qu’ailleurs, dans les villages voisins et amis, la situation est pire. Les jardins et le village {suite en commentaires}

A post shared by Blanche Delacourt (@blanche_delacourt) on

Un post évocateur…

La semaine dernière, le chanteur publiait une sur son compte Instagram afin de témoigner son soutien aux sinistrés.

« Petits rayons de soleil cévenols partagés avec Jean-Marc & Simone (ses deux chiens) gorgés de pensées pour les vallées de la Vésubie, de la Roya & de la Tinée et en particulier mon village de St-Martin-Vésubie. Je réfléchis à comment aider au mieux, croyez-moi je n’oublie pas. J’aurai sans aucun doute besoin de votre aide aussi et de votre soutien ».

Alors que les internautes ne savaient pas encore ce que le chanteur leur réservait, ce dernier s’est confié davantage sur son projet d’aide, ce dimanche dans le journal Nice Matin.

Il a alors annoncé vouloir organiser rapidement une grande vente d’objet en tout genre via internet. Il n’a pas donné énormément de détails sur la nature des objets ou leur provenance, mais il a ajouté qu’il comptait beaucoup sur ses “potes artistes”.

Il a également évoqué la possible mise en vente d’un objet que ses fans doivent certainement bien connaître : sa mini moto. L’un des objets emblématiques du chanteur, et qui l’a suivi dans différents clips pourrait bien être mis à la vente pour aider les sinistrés de la tempête Alex !

Avis aux admirateurs !

“Nous sommes en urgence climatique”

Dans cette même interview accordée à Nice matin, Julien Doré n’a pas manqué d’exprimer son point de vue sur l’urgence climatique et l’inaction gouvernementale face à l’urgence actuelle et face aux futures catastrophes qui se profilent : « Malheureusement, depuis trop d’années, je crois que le discours politique se borne à opposer les questions sociales aux questions écologiques. Comme si elles n’étaient pas liées…”

Fervent écologiste et défenseur de l’environnement, il a surtout critiqué ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions : “ La responsabilité, elle est surtout à chercher du côté de ceux qui nous gouvernent. Eux peuvent prendre des décisions importantes, les leviers à actionner sont entre leurs mains.”

Et oui, car si beaucoup n’y voient qu’une catastrophe “naturelle”, d’autres savent que ces événements météorologiques de grande ampleur qui ont lieu chaque année un peu plus souvent, et causent des dommages de plus en plus grands n’ont rien de naturel. Ils sont avant tout le fruit de l’action de l’homme, de son mode de production et de consommation.

Dans son dernier sorti en septembre dernier, aimé, Julien Doré a souhaité accorder une place toute particulière à la crise climatique, afin de la visibiliser, et que ceux qui doutent encore prennent conscience de la gravité de la situation.

Pour le chanteur, peut être que de cette manière, un peu plus de personnes porteront ce message d’urgence, et chercheront chaque jour à agir en conséquence : « La planète commence à exprimer d’immenses urgences. Il est déjà trop tard par endroits. Il n’y a pas besoin d’être scientifique pour constater que ces dérèglements ont un impact permanent, on le voit chaque jour aux infos : la montée des eaux, les déplacements des peuples… »

Fans de Julien Doré (et les autres), vous savez ce qui vous reste à faire pour gagner des points : chercher les moyens de protéger la planète à votre échelle et réfléchir à l’impact global de vos décisions individuelles !


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !